Predentis - Médecine Bucco-Dentaire
Prédentis

Clinique Prédentis

53 av. Franklin Roosevelt

75008 Paris France

Une question, un renseignement :
01 82 73 14 00

La chirurgie

Qu’est-ce que la chirurgie orale ?

La chirurgie orale ou odonto-stomatologie est une spécialité médico-chirurgicale dont la formation se fait en 4 années de cursus supplémentaire et qui consiste à prendre en charge la plupart des pathologies osseuses et muqueuses de la bouche comme par exemple des dents incluses (canine, dents de sagesse), des kystes ou la pose d’implants dentaires.

La chirurgie orale ou odonto-stomatologie est une spécialité médico-chirurgicale dont la formation se fait en 4 années de cursus supplémentaire et qui consiste à prendre en charge la plupart des pathologies osseuses et muqueuses de la bouche comme par exemple des dents incluses (canine, dents de sagesse), des kystes ou la pose d’implants dentaires.

Quel est l’intérêt pour un patient de consulter un chirurgien oral ?

Il se confie à un praticien spécifiquement formé à l’anatomie et aux techniques chirurgicales orales et qui ne pratique que ce type d’actes, ce qui lui confère une certaine rapidité et aisance dans ses gestes.

Il se confie à un praticien spécifiquement formé à l’anatomie et aux techniques chirurgicales orales et qui ne pratique que ce type d’actes, ce qui lui confère une certaine rapidité et aisance dans ses gestes.

Quel type d’anesthésie est nécessaire pour ce type d’interventions ?

Dans la grande majorité des cas, une simple anesthésie locale est suffisante. Le moment de l’anesthésie est le seul moment gênant de l’intervention, il s’agit des 2-3 premières minutes.

Cependant pour des interventions longues ou difficiles, le recours à une anesthésie sous « sédation vigilante » qui consiste à quasiment vous endormir mais en vous laissant conscient est possible. Cette technique implique l’intervention d’un anesthésiste.

Dans la grande majorité des cas, une simple anesthésie locale est suffisante. Le moment de l’anesthésie est le seul moment gênant de l’intervention, il s’agit des 2-3 premières minutes.

Cependant pour des interventions longues ou difficiles, le recours à une anesthésie sous « sédation vigilante » qui consiste à quasiment vous endormir mais en vous laissant conscient est possible. Cette technique implique l’intervention d’un anesthésiste.

Ces interventions de chirurgie orale sont-elles douloureuses ?

Les techniques d’anesthésie utilisées permettent  des interventions indolores. Une fois l’anesthésie réalisée, le patient ne ressent plus que des sensations ou des vibrations sur les mâchoires.

Les techniques d’anesthésie utilisées permettent  des interventions indolores. Une fois l’anesthésie réalisée, le patient ne ressent plus que des sensations ou des vibrations sur les mâchoires.

Quelles sont les suites post-opératoires ?

Les suites post-opératoires varient considérablement selon le type d’intervention, la durée de celle-ci et selon chaque individu. Par exemple pour des dents de sagesse profondes et couchées, un œdème et des douleurs liées à l’inflammation post-opératoire peuvent survenir dans les jours qui suivent. Ils seront traités par les médicaments prescrits par votre chirurgien lors de la consultation pré-opératoire. Pour des dents de sagesse presque sorties et déjà dans un axe vertical, les suites seront très simples avec quasiment aucune douleur ni œdème.

Les suites post-opératoires varient considérablement selon le type d’intervention, la durée de celle-ci et selon chaque individu. Par exemple pour des dents de sagesse profondes et couchées, un œdème et des douleurs liées à l’inflammation post-opératoire peuvent survenir dans les jours qui suivent. Ils seront traités par les médicaments prescrits par votre chirurgien lors de la consultation pré-opératoire. Pour des dents de sagesse presque sorties et déjà dans un axe vertical, les suites seront très simples avec quasiment aucune douleur ni œdème.

Prendre rendez-vous
Predentis - Rendez-vous