Il ne faut surtout pas attendre les premiers signes cliniques (douleurs, saignements…). L’infection peut s’étendre autour des dents et en profondeur, pendant des années, sans aucun signe visible.

La maladie peut être diagnostiquée, grâce à un prélèvement de plaque dentaire, effectué au microscope.

Les premiers signes doivent alerter.

Découvrez votre 1ère consultation

Vous consultez pour un bilan parodontal. Vous allez rencontrer un parodontiste médical exclusif ; c’est un praticien qui est au service exclusif de vos gencives et de ses tissus de soutien.

Comment va se dérouler cette première consultation ?

Entretien et information sur votre santé générale, buccale, gingivale, vos antécédents, vos facteurs de risques, vos inquiétudes, vos souhaits.

Examen clinique général de votre bouche : esthétique, fonctionnel, des prothèses et implants éventuellement présents, de l’occlusion, étude des zones de saignements et de suppuration, vérification de l’haleine, du tartre, des migrations dentaires, du déchaussement et des récessions gingivales et évaluation des mobilités dentaires.

Examen microbiologique au microscope de la plaque dentaire qui sera examinée et interprétée instantanément. Sur un écran, on reconnaît les bactéries pathogènes et les parasites éventuels.

Bilan radiologique, il permet de mesurer la perte osseuse et donc de connaître l’avancée de la maladie.

Un compte-rendu vous sera remis dans les jours qui suivent ; il comprendra un résumé explicatif, un plan de traitement et un devis.

Cette consultation sera facturée 90 euros.


Qu’est-ce qu’une maladie parodontale ?

C’est lorsque les tissus qui tiennent les dents en place tombent malades.

On parle alors de gingivite et de parodontite.

La gingivite est le premier stade : les bactéries colonisent la jonction gencive –dent, et déclenchent une inflammation de la gencive. La gencive gonfle devient rouge et douloureuse, se décolle de la dent et c’est la porte ouverte à la pénétration du tartre sous la gencive ; c’est un cercle vicieux qui s’installe. Si elle n’est pas traitée, la gingivite conduit à la parodontite.

Au stade de la parodontite commence la destruction de l’os de la mâchoire et des fibres qui ancrent les dents ; se forment alors des poches parodontales dans lesquelles les bactéries s’accumulent, cela conduit au déchaussement des dents et à leur perte. Dans certaines situations peut se présenter un écoulement purulent.

Quels sont les symptômes ?

La gencive saine ne saigne pas, ni en mangeant, ni au brossage, encore moins spontanément. Elle n’est pas gonflée ni douloureuse ; sa couleur est rose clair, il n’y a pas de récessions gingivales.

Cet aspect de santé peut rester apparent de longues années chez les personnes dont la gencive est épaisse, alors que l’os sous-jacent est déjà le siège d’une infection chronique qui le détruit.

Les symptômes n’apparaissent que lorsque la maladie a déjà atteint un stade avancé et l’alerte est souvent donnée par un début de déchaussement des dents, la mobilité, un abcès ou la perte d’une ou plusieurs dents.

Les bactéries sont présentes dans les poches depuis plusieurs années. L’os détruit ne se reconstitue jamais, d’où l’importance de faire le diagnostic le plus tôt possible.

Les signes qui doivent alerter

Saignement au brossage ou spontané, gencive gonflée, sensible, plus foncée.

Dents qui paraissent plus longues, gencive qui se rétracte, mobilité ou déplacement dentaire, mauvaise haleine, sensation diffuse d’inconfort ou de douleur.

Pour confirmer le diagnostic et évaluer la gravité de la maladie, le parodontiste va :

– réaliser un examen clinique complet de la bouche,

– faire une radiographie pour visualiser la perte osseuse,

– mesurer à l’aide d’une fine sonde la profondeur des poches parodontales,

– visualiser les germes présents par un prélèvement dans la poche et l’étudier en instantané grâce au microscope.

Menu
Prendre RDV
FERMER X    

Chers patients suite aux annonces et aux consignes de l'Ordre des chirurgiens-dentistes, la clinique est maintenue ouverte pour assurer la continuité des soins. Les mails de confirmation de Rdv permettront de justifier vos déplacements lors de la rédaction personnelle de vos attestations.

MESSAGE COVID-19 +